Le suicide : la question du sens. Et pour ceux qui restent ...

Par Thierry Fouet, infirmier en psychiatrie, responsable de la cellule Prévention suicide

En France chaque année près de 12000 de nos concitoyens s’auto administrent leur propre mort. Nous sommes le seul animal à nous suicider. Est-ce là la juste récompense du fait que nous soyons capables de penser  ? Je sais que je suis, je n’ai pas demandé à être, et encore moins à être ce que je suis, mais… Je sais que je ne serai plus.

Cette soirée sera l’occasion d’échanges autour du passage à l’acte suicidaire et sur le sens qu’on peut lui donner.

Salle des fêtes de  Secondigné mercredi 6 décembre, à 20 heures. Entrée libre

 

gachet